Artick – Organisation de l’état

Approfondissement de la réforme des régions
Suppression de la multi-compétence
La fusion des conseils généraux est favorisés mais pas obligatoire. Regroupement des départements par trois => création de provinces. Seules les compétences des services généraux, notamment RH et achats, informatique comprennant ceux des communes sont obligatoires.
Une communauté de commune (agglomération) par pays. Un pays par communauté de commune (agglomération). Elargir la compétence des communauté de commune à l’échelle des pays notamment le foncier.

Regroupement des écoles de l’administration. 1ère année en tronc commun, 2ème année de spécialisation.
Uniformisation des échelons indiciaires et donc des grades dans le but de supprimer les différences entre corps et permettre une plus grande mobilité fonctionnelle.
Les échelons A+ ne sont accessibles qu’à partir de 20 ans effectifs de carrière dans le corps, tous les corps A y ont accès si ils ont atteint le dernier grade.
L’état a intérêt à la mobilité géographique de ses agents. La mobilité géographique est entravée par les agences. Les agents d’états ont accès à un gestionnaire de carrière quelque soit le corps. Le gestionnaire vérifie que ses agents ont la rémunération et l’avancement mérité. Un gestionnaire par corps et par niveau. Le gestionnaire doit faire le point tous les deux ans avec son agent. La mobilité géographique favorise la réduction d’ancienneté.
Les corps seront regrouper dans deux corps généralistes : Les inspecteurs d’états, les praticiens d’états (médecin / infirmier, ingénieurs, militaire, police, sécurité civile).

L’état investisseur.
Approffondissement des investissements stratégiques,
Renforcement des fonds de la BPI dans le but de favoriser les innovations sur le territoire Français et celle qui rapporte à l’état.
Prise de participation de l’état dans les ETI pour participer activement à leur développement.

Permettre à un capitalisme familial de s’implanter en ne taxant pas à la même hauteur la transmission au sein d’une famille.
Solutionner le capitalisme coopératif dans ses problèmes de réinvestissement.
L’état doit détenir une part dans chacun des brevets pris par ses agents.

L’état gestionnaire.
Les bonnes surprises de TRESORERIE seront affecté au désendettement, à la justice, à la défense.

Les entreprises ne payant pas l’impôt dû en FRANCE (GAFA) devront être interdite, ou payer une amende dissuasive. LOBBYING interdit : Impossible d’accéder au président / parlement si moins de 1 MdE de prélèvement (IS + social) acquitté.

 

Comparez tous les projets